Home Métiers / Vocations A la découverte des métiers Focus métier > témoignage
Focus métier > témoignage

Question à Paul Catherin, 31 ans Responsable de projets chez Rayconnect, filiale du groupe A. Raymond


Quel est votre poste aujourd’hui ?

Aujourd’hui je suis responsable de projets chez RayConnect, filiale du groupe A.Raymond, une société historique sur Grenoble, fondée en 1865. Mon entreprise réalise de la connectique rapide pour l’automobile. J’occupe ce poste depuis 2 ans, directement après ma formation d’ingénieur.

Mon travail au quotidien c’est de contacter les clients, de manager des équipes projets (concepteurs, industrialisateurs, etc.), d’animer, de planifier… En gros je dois trouver des solutions pour mener mon projet à bien !

Mes perspectives d’évolution ? Devenir responsable de plusieurs chefs de projets, continuer ma carrière à l’international, au sein de la même entreprise si possible !


Que représente l’industrie pour vous ?

L’industrie et les métiers industriels étaient mal perçus quand j’étais au collège. On m’a présenté la voie technique de façon peu valorisante, comme une solution pour les gens qui n’étaient pas bons à l’école. J’ai alors opté pour la voie générale, peu professionnalisante au final… Aujourd’hui cette vision négative de l’industrie est partiellement en train de changer.

Mais j’ai dû me faire mon opinion tout seul, voir ce qu’était l’industrie par moi-même. C’est ce que je conseillerais aux jeunes ! De faire des stages dès que possible, dès le collège, pour découvrir un univers qu’on ne connaît pas vraiment et pour casser les préjugés. Aujourd’hui, on ne se roule plus dans l’huile ! Il faut sortir de ce cliché d’une industrie salissante et vieillissante. Les machines sont à la pointe de la technologie. L’industrie aujourd’hui c’est synonyme de technologie, de technicité, de travail d’équipe, d’international, de formation permanente, d'adaptation, etc. C’est très valorisant : un produit auquel tu as participé est ensuite sur une étagère dans un magasin ou alors dans la tuyère d’une fusée ! C’est une satisfaction personnelle. C’est vraiment concret : tu soulèves le capot d’une voiture, tu vois ton connecteur à l’intérieur !